Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/ec1f36f4a5c6fce7dab3baea47ab6593/web/wp-includes/class-wp-hook.php on line 308

Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function '_wp_footnotes_kses_init' not found or invalid function name in /home/clients/ec1f36f4a5c6fce7dab3baea47ab6593/web/wp-includes/class-wp-hook.php on line 308
Severine Evequoz. Découvrez ce que je préconise au sujet de l'agriculture de proximité.

Aménagements

©crédit

Un aménagement du territoire qui protège les bases naturelles de la vie et valorise les diversités régionales.

préserver notre qualité de vie

L’aménagement du territoire est un levier très important pour notre qualité de vie et pour préserver au mieux les richesses de notre paysage. En organisant ce territoire de façon adaptée, nous pouvons donner de la place à nos activités, de loisirs, d’habitat, de mobilité et des divers secteurs économiques tout en préservant la nature.

la nature au coeur de l’aménagement

Toutefois, aujourd’hui, la pesée des intérêts ne se fait pas assez en faveur de la nature. Elle encore trop souvent perdante ! C’est pourquoi je pense qu’il faut renforcer sa préservation au niveau légal, dans la planification et dans l’application quotidienne de la loi sur l’aménagement du territoire.

Je pense qu’il est également essentiel que le développement de l’urbanisation vers l’intérieur, ainsi que les politiques des transports intègrent la nature et le paysage dans leur développement, sans quoi, valoriser la nature en ville par exemple, restera un vœux pieu. Pour mémoire, rappelons-nous que la forêt du Flon a failli être défrichée pour permettre la construction d’un axe routier, comme cela était initialement prévu dans le cadre du PALM, projet d’agglomération.

Cantonal

Sur le plan cantonal, l’aménagement du territoire doit mieux intégrer la nature, le paysage et les enjeux climatiques. Le canton doit veiller à ce que les plans d’affectation communaux, en révision, intègrent mieux ces enjeux. Pour cela, le canton doit planifier son infrastructure écologique au plus vite, (réseau d’aires protégées et d’aires de mise en réseau) pour que les communes la valorise dans leurs plans. Il ne s’agit là que d’un exemple qui donne une idée du potentiel énorme des planifications, car tout ou presque peut être planifié en intégrant les leviers d’une société plus durable, la mobilité, les loisirs, les zones agricoles, les zones urbaines intégrant des espaces ouverts.

National

A l’échelle nationale, la révision de la LAT est cruciale. Les deux initiatives biodiversité et paysage amèneront à une meilleure prise en considération de nos ressources naturelles. Par ailleurs, il s’agira aussi d’agir au niveau de la « nouvelle politique régionale » ainsi que de la « politique d’agglomérations » pour intégrer des solutions basées sur la nature. La récente Conception « paysage suisse » propose des principes régissant l’aménagement du territoire et des objectifs pour les différentes politiques sectorielles de la Confédération, comme par exemple : densifier en visant la qualité du paysage urbain et en garantissant des espaces verts.